odakyu

Search

Close

MENU

Itinéraires Suggérés

Itinéraires Suggérés

Faire le tour des sources d’énergie spirituelle des lignes Odakyu

Il y a de nombreuses sources d’énergie spirituelle le long des lignes Odakyu. Le simple fait de visiter ces lieux est censé faire grimper votre capital chance et ce genre de tourisme est très en vogue parmi les jeunes japonaises. Venez booster votre chance en faisant un petit tour entre les grands espaces des sanctuaires shinto et les petits temples cachés dans les recoins des villes !

Faire le tour des sources d’énergie spirituelle des lignes Odakyu

9h30

Le sanctuaire Hanazono-jinja de Shinjuku

En plein centre de Shinjuku, quartier symbole de Tokyo, se trouve le sanctuaire Hanazono-jinja. Situé en son sein, le sanctuaire Itoku-Inari-jinja, populaire parmi les jeunes femmes et les couples, est connu pour être une source d’énergie spirituelle, aux bienfaits très variés, dédiée à la paix dans le couple, à la fertilité, et qui permettrait de trouver l’âme sœur ou de faire grimper votre chance en amour. Également situé dans le sanctuaire Hanazono-jinja, le sanctuaire Geino-Asama-jinja est fortement lié aux arts traditionnels tels le théâtre et le kabuki depuis l’Époque d’Edo; c'est ainsi un lieu de dévotion pour les artistes japonais du monde du théâtre ou de la chanson.

À environ 7mn à pied du sanctuaire Hanazono-jinja.

Gare de Shinjuku

Prendre un train local sur la ligne Odakyu Odawara

Gare de Sangubashi

À environ 6mn à pied de la gare de Sangubashi, sur la ligne Odakyu Odawara.

11h

Le sanctuaire Meiji-jingu

Le sanctuaire Meiji-jingu, également surnommé « l’oasis de la ville », apprécié par de nombreux Japonais, est un sanctuaire shinto dédié à l’empereur Meiji et à l’impératrice douairière Shoken. Proche des quartiers commerçants investis par les jeunes épris de mode que sont Shinjuku, Omotesando et Shibuya, c’est le lieu le plus visité lors des cérémonies du Nouvel An au Japon. Il est connu pour protéger le visiteur et sa famille contre les accidents, mais aussi pour favoriser le succès en amour ou trouver un partenaire, réussir aux examens ou bien encore faire fructifier les commerces. La clochette porte-bonheur en bois nommée « Kodama » est très populaire auprès des Japonaises passionnées d’astrologie. Le tintement de cette clochette, fabriquée avec le bois d’arbres sacrés du sanctuaire Meiji-jingu, vous procure un bien-être mystique.

À environ 25mn à pied du sanctuaire Meiji-jingu.

Oku-Shibu

Oku-Shibu, abbréviation de Oku-Shibuya, désigne un quartier englobant les alentours de Kamiyamacho et Tomigaya, et situé à l’autre bout de la rue Shibuya Center-gai. Plein de drogueries, de restaurants et de cafés, ce quartier regorge de boutiques élégantes, prisées aussi des Japonais. À l’inverse de quartiers animés comme les alentours de la gare de Shibuya ou la rue Shibuya Center-gai, il est réputé pour sa tranquillité et recommandé pour une promenade reposante.

À 20mn à pied de Oku-Shibu.

13h

Restaurant de soba Oonoya de Motoyoyogicho

S’il y a bien un restaurant dans lequel il faut déjeuner au moins une fois, c’est un restaurant de nouilles « soba » au sarrasin. Oonoya utilise principalement de la farine « Sarashina », (une farine tamisée produite à Nagano où seulement le centre de la graine de sarrasin est utilisée) et propose plusieurs sélections de soba en fonction des saisons et des récoltes. Préparés avec des techniques de haute précision par des cuisiniers japonais, différents plats à base de sarrasin vous y attendent, tels les traditionnelles nouilles « soba-kiri », le « soba-gaki », sorte de beignet compacte de sarrasin, ou le tofu de soba.

À environ 2mn à pied du restaurant de soba Oonoya de Motoyoyogicho.

14:30

Le sanctuaire Yoyogi Hachiman-gu

Accessible à pied depuis le sanctuaire Meiji-jingu, le Yoyogi Hachiman-gu possède une élégance toute japonaise et abrite en son sein une forêt précieuse naturelle en plein centre ville. Il est connu dans les magazines japonais et à la télévision pour être une source d’énergie spirituelle et un site dédié au dieu Hachiman, identifié à l’empereur Ojin. Protection contre le mauvais sort, sécurité routière, sécurité au sein de la famille, commerce florissant, guérison complète de la maladie, réussite aux examens et accouchement sans risque, les bienfaits spirituels de ce lieu sont multiples. Désigné bien culturel important de l’arrondissement spécial de Shibuya, les ruines de Yoyogi Hachiman constituent un point fort de la visite, avec la possibilité de découvrir une habitation semi-enterrée et des objets archéologiques de la période Jomon.

À environ 5mn à pied du sanctuaire Yoyogi Hachiman-gu.

Gare de Yoyogi Hachiman-gu

Prendre un train local direction Odawara, sur la ligne Odakyu Odawara.

Gare de Gotokuji

A environ 10mn à pied de la gare de Gotokuji

16h

Le temple Gotoku-ji

Au Japon, il est de coutume de placer, dans la maison ou dans un restaurant, un objet de décoration représentant un chat levant la patte pour inviter les gens à entrer, le « maneki-neko ». Le temple Gotoku-ji est connu pour être l’un des berceaux des maneki-neko. Proche du pavillon principal, caché dans les recoins d’un quartier résidentiel calme, le petit pavillon Maneki-Neko-do, orné de maneki-neko de toutes tailles, leur est dédié. Ce temple est un vrai site historique, inscrit comme tel dans les registres de la métropole de Tokyo.

À environ 7mn à pied du temple Gotoku-ji

La galerie marchande de Gotokuji

Située au sud de la gare de Gotokuji, la galerie marchande du même nom a un petit côté nostalgique. Poissoneries, fleuristes, boucheries de qualité et autres boutiques rétro constituent cette rue commerçante. Il est agréable d’y flaner entre les enseignes, dont nombre d’entre elles sont présentes depuis très longtemps. Tamanyan, la mascotte qu’il est possible d’y apercevoir, tient son origine des maneki-neko du temple Gotoku-ji.

À environ 5mn à pied de la galerie marchande de Gotokuji.

Gare de Gotokuji

Prendre un train local direction Shinjuku, sur la ligne Odakyu Odawara.

17h30

Gare de Shinjuku